vendredi 9 février 2018

L'appel du coucou

Auteur : Robert Galbraith
Editions : Grasset (2013)
Nbre de pages : 571


Présentation de l'éditeur :
Lorsque le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée, dans un quartier chic londonien, l’affaire est vite classée. Suicide. Jusqu’au jour où John Bristow, le frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Cet ex-lieutenant de l’armée, revenu d’Afghanistan amputé d’une jambe, est au bout du rouleau : sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée, un naufrage. Aidé par une jeune intérimaire finaude, virtuose de l’Internet, il reprend l’enquête. De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode et du people pour plonger dans un gouffre de secrets, de trahisons, et de vengeances.


Mon avis :

Mon mari m'avait offert en grand format ce premier roman de Robert Galbraith qui n'est autre que la fameuse J.K. Rowling. J'avais adoré la série Harry Potter mais également Une place à prendre qui m'avait d'ailleurs fort surprise.

Du coup, pour moi, il ne faisait aucun doute que j'allais accrocher à ce roman policier qui me faisait très envie...

Bon d'accord, j'ai laissé passer 5 ans avant de me décider à le lire et encore c'est avec Gwen de la chaîne Le notebook de Gwen que je l'ai lu. Mais le principal était que je le sorte de ma PAL qui gonfle de plus en plus. Un petit régime ne lui fera donc pas de mal.

Sauf que... et malheureusement pour moi... je n'ai pas du tout accroché à ce premier tome d'une série qui en comporte pour l'instant trois ! Et le pire c'est que j'ai les deux autres tomes dans ma PAL...

Je ne saurais pas vous dire ce qui ne m'a pas convaincue dans cet opus parce que, franchement, le résumé est tentateur et j'avais très envie de savoir ce qu'il en était de ce "suicide".

Mais :

  • je n'ai pas accroché aux personnages qu'il s'agisse de la famille de la défunte ou même (et c'est là le pire) au détective Strike
  • j'ai trouvé l'ensemble long et très lent
  • j'ai sauté quelques passages pour aller plus vite parce que je trouvais que cela n'apportait rien à l'enquête, même si cela permet de mieux comprendre (mais c'est vite dit) la vie de Strike...

En fait, je ne m'attendais pas à faire la connaissance d'un détective privé totalement fauché, qui a une vie amoureuse exécrable et qui passe pas mal de temps à boire.

Je sais que l'alcool est très présent dans les romans policiers/thrillers et cela me gave quand même mais ici cela m'a encore plus gênée que d'habitude. Bon, ok ils boivent aussi du thé et on ressent là le côté so british, n'est-ce pas !

Mais quand je veux lire un policier, je ne veux pas lire un roman sur un type qui ne sait pas trop comment réagir avec son ex, qui se sent attirer par sa secrétaire intérimaire et j'en passe.

D'ailleurs, c'est surtout Robin, la fameuse secrétaire, qui m'a plu et je sais que je lirai la suite parce que, soit dit en passant, je reste persuadée qu'entre Strike (dont le prénom est Cormoran) et Robin, il va y avoir un truc.

Pour savoir si j'ai raison, il va bien falloir que je me fasse les autres tomes que mon mari m'a quand même offerts, n'est-ce pas ?! Mais cela ne sera pas pour tout de suite parce qu'il va me falloir digérer cette lecture avec un style qui est très proche de celui que j'avais eu avec Une place à prendre et qui m'avait bien plu mais dont la fin est finalement prévisible.

Dooooonc, je ne vais pas vous dire de ne pas lire ce roman parce qu'au moment où moi je n'accrochais pas, une instagrameuse avait un coup de coeur dessus. Le mieux est donc de vous faire votre propre avis mais sachez que Cormoran Strike est un privé particulier et maintenant que je suis prévenue, je lirai le tome 2 de façon différente.

6 commentaires:

  1. J'ai ce livre dans ma PAL (depuis un petit moment aussi) et ta chronique me fait un peu peur... J'espère accrocher un peu plus que toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère pour toi aussi. Bonne découverte alors ;)

      Supprimer
  2. Ah bon. M'en fiche, je vais quand même le lire, na ! :p

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai dans ma Pal. Il faudra que je le sorte un jour. Le côté fauché/alcoolique du détective qui a des problèmes avec son ex ne me rebutera pas, Erlendur des romans policiers d'Indridason est pas mal dans le genre déjà et j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas du tout accroché à Erlendur donc ce genre de personnage ça ne colle pas du tout avec moi. D'ailleurs, je n'ai jamais relu Indridason du coup :P

      Supprimer