dimanche 11 juin 2017

Le diable de la Tamise

Auteur : Annelie Wendeberg
Editions : 10/18 (2017)
Collection : Grands Détectives
Nbre de pages : 238


Présentation de l'éditeur :

Le docteur Kronberg, femme médecin travesti en homme, se lance aux trousses d'un serial killer aux côtés de Sherlock Holmes, dans un Londres frappé par le choléra.

Londres, 1889. Quand une victime du choléra est retrouvée dans la Tamise, le Dr Anton Kronberg, bactériologiste de son état, est appelé pour confirmer les causes du décès. Toutes les précautions sont prises pour éviter une épidémie. Les choses auraient pu en rester là si les résultats intrigants de l'autopsie n'avaient poussé Kronberg à s'intéresser de plus près à cette affaire. Alors que Scotland Yard souhaite classer ce cas, Kronberg se rapproche de Sherlock Holmes. Et il ne faut que peu de temps au célèbre détective pour percer le secret du médecin qui, en réalité, est... une femme. Un secret qui pourrait la mener droit en prison s'il venait à être révélé. Mais tous deux vont unir leurs forces pour débusquer un criminel aussi redoutable que Jack l'Éventreur...


Mon avis :

Ce roman est une pure merveille de policier historique notamment parce qu'il met en avant une femme qui a réellement existé. Le nom d'Anna Kronberg qu'a utilisé l'auteur est un pseudonyme parce que lorsque l'auteur a trouvé dans sa maison, lors de travaux de restauration, des douze volumes de journaux intimes, son auteur souhaitait garder son anonymat.

En effet, au 19ème siècle, les femmes médecin n'existaient pas. Cette profession leur était totalement défendue et c'est contre la Société de l'époque que cette femme s'est soulevée en se travestissant en homme pour faire des études de médecine et devenir une excellente bactériologiste que Scotland Yard a très souvent appelée à la rescousse...

C'est donc à travers ce personnage d'Anna Kronberg que nous évoluons dans un Londres de fin du 19ème siècle.

Une nouvelle épidémie de choléra s'est déclenchée alors même que cela semble impossible pour Anna, la population ayant été mise en garde sur la façon de prévenir cette infection.

Même si la maladie reste très présente, la ville a mis en œuvre des modifications sanitaires pour que la Tamise, notamment, reste le plus propre possible pour éviter toute contamination...

On va suivre cette enquête à travers le personnage d'Anna qui sera accompagnée de mon très cher Sherlock Holmes que j'ai été ravie de retrouver ici.

A eux deux, ils vont former un duo que j'ai adoré suivre et que je suis déjà curieuse de retrouver dans le prochain tome que j'ai déjà dans ma PAL.

Le style est très fluide et accrocheur. Qu'il s'agisse de l'intrigue en elle-même ou de la façon dont Anna vit son déguisement, celle-ci redevenant une femme le soir après son travail, j'ai tout aimé découvrir.

C'est une nouvelle facette de ces femmes prêtes à tout pour aboutir à leurs envies, leurs objectifs professionnels à une époque où elles n'étaient encore considérées que comme des machines à enfanter.

Anna n'est pas de cette trempe mais elle cache aussi un terrible secret qui m'a beaucoup touchée car malgré cette carapace qu'elle s'est forgée par obligation pour pouvoir exercer le métier qui lui plaît tant, on ressent beaucoup d'amertume et de colère face à ce qui s'est passé et qui aura des conséquences sur sa vie de femme.

Sherlock Holmes, lui, est toujours aussi délicieux à suivre même si ici il apparaît beaucoup plus renfermé sur lui, son ami Watson étant marié et l'ayant laissé seul dans leur appartement. C'est la période où Sherlock se perd un peu et grâce à Anna il redevient ce détective que j'aime tant.

Forcément, avec deux personnages aux caractères forts, les étincelles vont se produire mais l'un et l'autre se comprennent et se soutiennent malgré tout.

J'ai beaucoup aimé découvrir ce premier tome et, comme je l'ai dit, je ne vais pas tarder à lire la suite tant j'ai hâte de retrouver Anna et Sherlock dans une autre enquête et voir surtout comment leur relation évolue.

En bref, si vous aimez les policiers historiques qui vous plongent dans un Londres bien sombre aux côtés de deux personnages charismatiques, n'hésitez pas à tenter cette série d'Annelie Wendeberg qui met en exergue un duo passionnant que l'on n'a pas envie de quitter.

3 commentaires:

  1. Vendu ma Belle ! Policier historique a Londres, c est ma tasse de thé ;)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu et apprécié. Merci de ton conseil !
      bises

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce livre et je dois dire qu'il me tente bien parce que j'aime beaucoup le contexte historique et j'aime beaucoup Sherlock.

    RépondreSupprimer