mercredi 12 juin 2013

Littérature jeunesse Nathan (dès 7 ans)

Aujourd'hui, vu que c'est mercredi, je vous propose deux nouveaux ouvrages pour vos têtes blondes. Un seul a été lu par Kylian (avec mon soutien) et l'autre, j'avoue, ne pas l'avoir aimé...


Nico : A quoi vous jouer ?
Auteur : Hubert Ben Kemoun
Illustrateur : Régis Faller
Collection : Premier Roman
Nbre de pages : 29

Présentation de l'éditeur :
Nico est très fort aux cartes Démoniacpoupou. Ça tombe bien, car dans la cour de récré, tout le monde y joue…
Mais, du jour au lendemain, voilà que tout le monde abandonne ce jeu : désormais, la mode est aux toupies. Nico se retrouve seul à la récré. Mais cette fois, ses parents ne cèderont pas ! A moins que…


Notre avis :

Une histoire intéressante parce qu'elle touche au jeu à l'école et à la mode qui s'y installe.
La lecture s'est faite plutôt rapidement et Kylian s'est vite rendu compte que les jeux changeaient assez vite à l'école. Il m'a fallu lui expliquer pourquoi les parents ne voulaient pas investir dans un nouveau jeu et au final il en a conclu que c'était n'importe quoi.
Tout comme Nico, Kylian pense qu'il est normal que l'enfant ait envie de changer de jeu et que les parents doivent acheter les yoyos pour que Nico ne se retrouve pas seul pendant la récréation.
Il a réellement vécu cette histoire comme si cela pouvait lui arriver et il s'est mis vraiment à la place de Nico.
Pour m'expliquer que j'avais tort (tout comme les parents de Nico), il me montrait les illustrations qui montrent Nico seul, qui râle... et de me dire : "mais maman, on ne peut pas laisser Nico comme ça. Ce n'est pas gentil qu'il reste seul. Il faut que ses parents lui achètent un yoyo !"
Ben oui, Kylian a vécu pleinement cette histoire et cela devient très intéressant de lire avec lui ces ouvrages. Son niveau, arrivé en fin de CP, est bon même s'il faut encore que je l'aide par moment.
Une très bonne découverte que je recommande pour les fins de CP - CE1.


Les Duracuire : Qui a peur de P'tit Ricaneur
Auteur : Arthur Ténor
Illustrateur : Roland Garrigue
Collection : Premiers romans
Nbre de pages : 60

Présentation de l'éditeur :
Les Duracuire ont découvert un bébé Croque-Os jaune, autrement dit, une hyène. Ils décident d’en faire leur animal de compagnie…Mais les rires hystériques de l’animal sèment bientôt la panique dans la tribu. Les Duracuire doivent chasser P’tit Ricaneur… Mais on ne se débarrasse pas d’une hyène si facilement !


Mon avis :

J'ai lu ce livre seule et c'est ma deuxième lecture de cette série. Si j'avais plutôt bien aimé le précédent ouvrage (A la chasse aux Montagnes-Poilues), j'avoue que là je n'ai pas du tout aimé l'histoire ni la façon dont c'était raconté.

Je suis restée insensible à tout ce qui a composé cet ouvrage : l'écriture (trop compliquée avec des mots coupés, des jeux de mots dont je ne saisissais pas tout), les images (bof bof), les dialogues (pas évident à suivre).

En bref, ce fût une lecture ardue alors que je ne suis pas un gamin de 7 ans. D'ailleurs, je ne le recommanderai pas du tout à des enfants de cet âge là mais plutôt vers 8-9 ans.

L'auteur veut trop jouer avec les mots et c'est vraiment catastrophique (en tout cas pour moi). Je ne comprenais absolument rien de ce qui était écrit. Il me fallait même lire parfois 2-3 fois des paragraphes pour en comprendre le sens.

J'ai cru que j'avais un réel problème et que je ne devais pas parler la même langue que l'auteur mais ce qui m'a conforté dans mon opinion que "trop en faire ça tue un ouvrage", c'est le fait que cette histoire a fait l'objet d'un concours et que la classe de CE2 gagnante voyait la suite de l'histoire éditée (les premiers chapitres étant imposés). Et là, soulagement : l'histoire que cette classe a faite est bien plus adaptée aux enfants de cet âge et j'ai préféré largement le style qu'ils ont utilisé. C'était leurs mots, leur tournure de phrase qui n'était pas simpliste non plus (j'ai bien senti le regard du professeur des écoles derrière) mais c'était très bien.

En bref, un ouvrage que je ne conseille pas forcément. Dans les séries que Nathan Jeunesse propose, il y a bien mieux à découvrir que Les Duracuire qui ne sont pas si simples que ça à comprendre.


Je remercie les Editions Nathan pour ces nouvelles découvertes.

1 commentaire:

  1. Merci pour tes avis miss, je ne connaissais pas les deux, bises !

    RépondreSupprimer